EEAM
Version française Version anglaise Version espagnole

FORMATION INITIALE RNCP Designer texture

Formation 

Cursus
Enseignements   
Métier 
Label IDEART 
Inscription
  • Sortie : Bac + 2, diplôme reconnu par l'Europe (label IDEART)
  • Condition d'admission : dossier de candidature + entretien de motivation
  • Niveau d'entrée : bac (ou équivalent / VAE / 2 ans d'expérience professionnelle)
  • Durée : 2 ans

 

 

Entrée possible en 2ème année (nous consulter)

Les études pour devenir Peintre en décor sont composées de cours théoriques, cours pratiques, stages et travail en autonomie.

 

 

Bloc 1 : Mobilisation des outils de culture générale (sciences humaines, philosophie générale de l’art, et du design, histoire des arts, des sciences et des techniques, la langue vivante anglais, l’économie et la gestion)

Compétences attestées :


* Organiser des références recensées et exposées au regard d’une problématique et d’un projet de création en design.

* Etablir un document de synthèse rédigé, organisé et argumenté.

* Témoigner d’un travail de recherche articulé à un corpus de références culturelles choisies et exploitées à des fins d’argumentation et de démonstration.

* Témoigner de l’état de cette recherche à l’oral, y compris lors d’un échange.

* Etablir un document de synthèse rédigé, organisé et argumenté en anglais et savoir le présenter à l’oral.

* Assimiler et réintroduire les notions économiques apprises.

 

Modalités d’évaluation :


Evaluation continue sur la base d’exercices de contrôle et d’exposés oraux et écrits

Mémoire de certification niveau III rédigé et présenté à l’oral devant un jury interdisciplinaire

 

Bloc 2 : Pratique des outils artistiques du dessin, de l’expression et du graphisme. Appréhension des techniques du dessin et de l’image assisté par des logiciels PAO CAO DAO  

Compétences attestées :


* Assimiler et réintroduire les techniques artistiques choisies et exposées au regard d’une problématique et d’un projet de création en design.

* Mettre en scène et exposer son projet de création en design. Valorisation de l’environnement /soclage …

* Etablir un dossier de séduction (3D), un dossier technique (2D) et une matériauthèque personnelle dans un écrin de présentation qualitatif.

 

Modalités d’évaluation :

 

Evaluation continue sur la base d’exercices artistiques, infographiques et graphiques évalués sur macro projet

Mémoire de certification rédigé et présenté à l’oral devant jury interdisciplinaire 

 

 

Bloc 3 : Organisation, classement et hiérarchisation des informations selon les actualités et les tendances de la culture du design 

Compétences attestées :


* Se référencer aux nouvelles approches innovantes de la pensée.

* Décomposer un processus de création de l’idée jusqu’à la réalisation dans le cadre d’une production d’objet /décor/Espace mettant les composantes des arts appliqués et la texture en relation.

* Explorer des documents ressources et se les approprier, images, textes, expositions d’artistes

* Mobiliser les sens en choisissant des matériaux et des textures capables de donner de la compréhension à un objet, à une surface, à un lieu.

* Définir une palette singulière dédiée à un domaine de macro-projet personnel ou collectif.

* Créer un outil de présentation physique du produit palette (packaging)

* Créer un outil de communication/séduction de la production expérimentale (infographie)

* Réaliser de planches/maquettes de projet : relation texture/forme, texture/couleur, texture/lumière, texture/toucher, etc.

 

Modalités d’évaluation :

 

Evaluation continue sur la base d’exercices »étude de cas » évalués sur macro projet

Mémoire de certification rédigé et présenté à l’oral devant un jury interdisciplinaire ` 

 

Bloc 4 : Connaissance des propriétés des matériaux et des pigmentations : leurs classifications, leurs aspects, leurs domaines d'application, leurs propriétés physiques, chimiques et leurs résistances, leurs usages dans l'histoire, les différents contextes. 

 

Compétences attestées :


* Situer sa pratique texturale choisie, dans le temps, l’histoire, la science et la technique des matériaux

* Témoigner d’un travail de recherche relevant de la connaissance des propriétés des matériaux et de la pigmentation

 

Modalités d’évaluation :


Evaluation continue sur la base d’exercices évalués sur la connaissance et l’assimilation des savoirs historiques, scientifiques et théoriques

Evaluation mémoire de certification niveau III rédigé et présenté à l’oral devant un jury interdisciplinaire

 

Bloc 5 : Pratique expérimentale et prototypage à partir de matériaux premiers et recyclables. expérimentations plastiques, formelles, sensorielles, structurelles, physiques, chimiques, mécaniques, etc moyens d’expression

 

Compétences attestées :


* Retranscrire les besoins et les restituer par une analyse fonctionnelle, ergonomique et technique

* Se servir des process étudiés. * Créer un prototypage : utilisation des outils/ réalisation fonctionnelle

* Explorer de nouveaux composants environnementaux dans les matières recherchées à des fins poly-sensorielles et/ ou les nouvelles matières déchets (à recycler).

* Explorer des solutions innovantes avec les nouvelles technologies.

 

Modalités d’évaluation :


Evaluation continue sur la base d’exercices d’expérimentation évalués sur le macro projet

Evaluation mémoire de certification rédigé et présenté à l’oral devant un jury pluridisciplinaire

 

Bloc 6 : Maitrise des techniques et applications des mortiers (y compris la peinture décorative) à partir des matériaux premiers et recyclables : (argile/plâtre/chaux /ciment et les liants organiques et végétaux) 

Compétences attestées :


* Réaliser un nuancier, des gammes chromatiques, harmoniques selon la pratique texturale choisie à partir des matériaux premiers : terre, chaux, plâtre, ciment et recyclables.

* Définir, Réaliser, appliquer les différents mortiers selon la pratique texturale choisie. (la qualité des réalisations et des finitions doit être en adéquation avec le cahier des charges)

* Mettre en scène et esthétiser la technique choisie dans le cadre du projet.

* Innover et à apporter des solutions nouvelles. :( outils/matériaux nouveaux/procédés nouveaux/etc.)

 

Modalités d’évaluation :


Mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée

Épreuve esthétique et exposé oral de la situation de travail

 

Bloc 7 : Cultures et pratiques de création en design. (Opportunité, faisabilité, conception, prototypage, réalisation).  

 

Compétences attestées :


* Construire une offre de prestation dans le respect du cahier des charges défini avec le donneur d’ordre (client, commanditaire, annonceur) : Respecter les étapes de la méthodologie de projet - Organiser, planifier et déléguer

* Être force de proposition et utiliser les techniques de médiation - Détailler le débriefe et la démarche d’un projet. Travailler en équipe (et en réseaux d’experts).

* Se soumettre aux autorisations réglementées appliquées au Design.

* Mettre en valeur l’ensemble de la production et faire la promotion de ses réalisations personnelles. Scénariser des propositions innovantes. Maîtriser les techniques permettant de réaliser un portfolio. Observer et suivre les évolutions et perspectives des métiers du secteur.

 

Modalités d’évaluation :

Evaluation continue sur la base d’exercices »études de cas »

Evaluation mémoire rédigé et présenté à l’oral devant un jury interdisciplinaire 

 

 

 

 

Formation

Formation sur 2 ans pour devenir "Peintre en décor".

Le cursus de 2 années développe une rigueur dans l’acquisition des apprentissages et techniques de base.

L’apprentissage des savoir-faire transmis par les anciens, lié à une démarche créative, fait du peintre en décor un créateur de son temps.

Les enseignements théoriques portent sur une culture liée à l’habitat, le style, l’architecture et le design. Des invitations régulières d’artistes, de conférenciers viennent compléter cette politique d’ouverture et de recherche.

Cursus

  • 1ère année : cours pratiques et théoriques + 5 semaines de stage en entreprise. Découverte des  différents métiers, constitution d'un réseau, première approche du monde de l'entreprise, premiers contacts avec les professionnels.
  • 2ème année : cours pratiques et théoriques + 5 semaines de stage en entreprise.
    A l'issue de ces deux années,  les élèves ont une qualification suffisante pour prétendre à entrer dans le métier au titre de technicien.
  • 3ème année Bachelor (diplôme reconnu par l’Europe – Label IDEART*): cours pratiques et théoriques + 12 semaines de stage. Evaluation finale
    Dans cette année "Bachelor" la partie savoir technique du métier est primordiale; mais la partie la plus importante reste le stage associé au projet matière et concept. L'élève est alors devenu autonome et peut entrer dans le métier au titre de Concepteur / Technicien Supérieur.
    Possibilité de réaliser la 3ème année en contrat en alternance 

 

Enseignements

  • Humanité : langues étrangères, sport, actualités culturelles...
  • Savoir pour le métier : histoire de l’art et des styles en architecture, dessin académique, en extérieur, expression plastique, peinture, environnement technique, arts plastiques, photographie, workshop...
  • Savoir lié au métier et matériau : Techniques de pâtines, d'effets de matière, techniques de trompe l'oeil, filages, ornementations, techniques de reproduction, couleur, maquette...
  • Concept : informatique appliqué, typographie, gravure, photographie, communication visuelle...


Métiers

Le peintre en décor peut travailler dans plusieurs secteurs : décor intérieur et extérieur, architecture, patrimoine, conception ou restauration de monuments, réfection de bureaux ou de commerces, pour des particuliers, le spectacle, l’évènementiel, le mobilier.

Il opère à partir des dessins d’un architecte ou directement d’après les consignes d’un commanditaire privé ou collectif. Dans ce dernier cas, avant de commencer la réalisation d’un panneau, d’un mur ou dans la décoration d’un meuble, d’un sol, d’un plafond, le peintre élabore plusieurs esquisses qu’il soumet à son client.

Le peintre en décor peut créer sa propre entreprise afin d’exercer son métier en tant qu’artisan, artiste ,profession libérale ou chef d’entreprise.

Il peut également être salarié d’une entreprise de peinture en décors ou bien en restauration du patrimoine ou en tant qu’intermittent du spectacle ou dans le domaine de l’évènementiel.

 

*IDEART international Degrees in ART communication and culture

Un “label qualité” pour les établissements d’enseignement artistique et culturel qui doit permettre à EEAM de faciliter le recrutement d’élèves de qualité et de provenance nationale et internationale.
Une reconnaissance par le monde professionnel, par les collectivités territoriales et les universités et par d’autres écoles labellisées ou d’autres lieux d’enseignement.
Ce diplôme est reconnu et valorisable « à l’étranger », permettant de trouver un emploi ou de créer une entreprise et offre la possibilité de poursuivre leur formation à un niveau international.

Inscription

Haut de page