EEAM
Version française Version anglaise Version espagnole

FORMATION INITIALE & ALTERNANCE Designer décor et Ornementation

Le métier de Designer décor et Ornementation  
Prérequis pour intégrer la formation
Composantes de la formation   
Les secteurs d'activité

 





  • Condition d'admission : dossier de candidature + entretien de motivation
  • Niveau d'entrée : bac (ou équivalent / VAE / 3 ans d'expérience professionnelle)
  • Durée : 3 ans
Entrée possible en 2ème année (nous consulter)
  • Sortie : Bac + 3, titre RNCP de niveau III "Designer tecture et matière" (diplôme d'état).

 

Les études pour devenir Designer-Matiériste sont composées de cours théoriques, cours pratiques, stages et travail en autonomie.


Le métier de Designer décor et Ornementation

Etudiant en bachelor Designer décor et OrnementationLe métier de Designer « décor et ornementation » de niveau III, conçoit et réalise dans sa globalité, en toute autonomie ou sous les ordres d’un maitre d’œuvre, des travaux en décor et ornementation traditionnels ou contemporains, à l’identique ou en création.

Le Designer contribue à la valorisation du cadre de vie en y apportant de l’organisation par sa composition, une identité par des traitements chromatiques et ornementaux. Il intervient sur l’aspect esthétique des habitations, des lieux publics, commerciaux et de spectacles. Ces chantiers peuvent être neufs, anciens, en cours de rénovation, occupés ou non.

Il est amené à travailler en atelier pour la réalisation de pièces qu’il installera in situ, après avoir procédé aux traitements des supports. Il travaille à l’embellissement ou à la restauration dans des châteaux, hôtels particuliers, Hôtels classées, …etc.

En extérieur, il restaure à l’identique des modénatures pour des façades, classées ou non. Il imagine et réalise dans éléments d’ornementation pour les architectes paysagistes.

Le Designer propose des décors sur des toiles et des panneaux amovibles pour des galeries ou des showrooms.

Il travaille en assumant la responsabilité de ses actes professionnels dans le respect des règles de l’art. Il sait situer les besoins et les contraintes, proposer des hypothèses de travail, conduire un bureau d’étude, mettre en forme et communiquer le projet, mettre en œuvre, gérer la réalisation de support du projet décoratif ou de la restauration.

 

Prérequis pour intégrer la formation

- L’étudiant Designer première année de l’EEAM ayant validé sa certification (niveau matiériste EEAM)

- Le matiériste ayant validé l’intégralité de leur certification, ayant démontré des aptitudes pour le travail soigné.

- Les étudiants Beaux-Arts, Arts Plastiques (sur dossier et entretien. Si besoin, une remise à niveau sur un mois à l’EEAM en Staff plâtre et Couleur sera proposée)

- L’Artisan du Patrimoine (sur dossier et entretien).

- Le Peintre en décor niveau IV (sur dossier et entretien).

 

Composantes de la formation

1. Composante de culture historique et technique :

 

  • Histoire des styles majeurs en décor et ornementation
  • Matériaux et technologies
  • Préparation des supports

 

2. Composante restauration du patrimoine :

 

  • Relevé du décor in situ – Constitution d’un dossier chantier
  • Dorure, Or - Cuivre - Argent, appliquée au décor et l’ornementation en volume
  • Les fondamentaux du dessin perspective, appliqués au décor et ornementation
  • Etudes et Maquettes à l’aquarelle
  • Ornementation en techniques traditionnelles et matières associées
  • Décor en techniques traditionnelles
  • Stuc marbre, en stuc de plâtre, plaques, moulures et Décor composé , dans un décor à restaurer ou à valoriser

 

3. Composante Design contemporain :

 

  • Concept et composition : Dossier en Décor et ornementation composé à partir d’un cahier des charges intégrant de réels besoins du marché en architecture d’intérieur, architecture extérieure ou en architecture paysagère, en collaboration avec des professionnels.
  • Réalisation des décors et Ornementations en créations contemporaines, Projet de fin d’étude accompagné

 

4. Composante spécifique :

 

  • Anglais appliqué au métier et ses besoins en communication
  • Infographie appliquée aux besoins du métier
  • Remise à niveau aux techniques spécifiques de préparation de fond

 

5. Composante environnement économique :

 

  • Description technique, méthode, mode opératoire, contrôle qualité
  • Sécurité, gestes et postures
  • Droit de la construction et statuts professionnels
  • Adaptation au patrimoine architectural protégé (services, acteurs, procédures)

Les secteurs d'activité :

  • La restauration du patrimoine – bâtiments historiques, châteaux prives, hôtels particuliers et appartements– Eglises - Hôtel particuliers, …
  • La création en bureau d’études, de Design d’intérieur ou d’extérieur , boutiques de luxe en collaboration avec des architectes d’intérieur ou des architectes paysagistes.
  • L’intégration d’ateliers prestigieux travaillant sur des chantiers internationaux
  • L’évènementiel : showrooms, expositions, communication.
  • La mise en œuvre de décors de spectacles pour le théâtre, les concerts et le cinéma.

Haut de page